Faut-il croire au réchauffement climatique ? — Science étonnante #20


Hi everyone! Now, you probably didn’t miss that in a few days will begin in Paris the “COP 21 The major international conference about climat change. And I thought this was the opportunity for me to answer to a question I’m frequently asked. Frequently, friends or familly ask me if I -“the science man”- believe in global warming. As you may know, I am originally no climatologist but rather a physicist But today we will actually try to see how you can get an idea on that subject by using the physician’s perspective. SHOULD YOU BELIEVE IN GLOBAL WARMING? To start, lets recall the basic reasoning generally held about global warming. This reasoning holds 3 points: 1: Human activities release CO2 2: CO2 is a greenhouse gas 3: Greenhouse effect warms up the planet Now, let’s analyse each of these 3 points in detail. You maybe know that when you burn fuel which contains carbon (such as wood, petroleum or -as in here – propane), it produces carbon dioxide – the CO2- which is released in the atmosphere. The Earth’s atmosphere is composed by approximately 78% of Nitrogen N2,
21% of Oxygen O2
and 1% of Argon Ar. CO2 there is much less So we don’t measure it by percentage but in PPM. PPM means “parts per million” It’s like a percentage, but instead of 1/100, it is 1/1’000’000. Currently, CO2’s rate in the atmosphere is around 400ppm (or 0.04%) This is today’s value. But what’s interresting is to take a look at how this value has been evoluating for the past centuries. That’s something we can do because we know how to directly measure CO2 in the atmosphere for over 50 years and we are able to go far back in time thanks to the analysis of bubbles contained in ice core samples. Let’s look at the evolution of CO2’s concentration in the atmosphere. Let’s go back to 1000 A.D. You can see that at this time, and for centuries, the concentration stayed around 280 ppm, with some fluctuations… Then, around 1850 A.D, something happened. The industrial revolution happened, and CO2’s concentration in air started to rise… . rise… rise.. So much that I need to change the scale of my graphic. Actually, several times. That’s it! The actual record in 2015 is just over 400ppm. So I don’t think we need to fuss about this graphic. You can see the trend. To be perfectly clear on one point: no one has any doubt on this curve line. No one contests it. Even the most climato-skeptical of climato-skepticals is forced to admit that this is what is currently happening with CO2 values in the atmosphere. That’s for the 1st point, but before treating the 2nd, let’s look at the 3rd. 3. The idea that greenhouse effect warms up the planet You must know that Earth gains almost all its energy from solar radiance. As the surface of the sun is approximatively 5’500°C (9’930° F) the light it sends us is mainly visible light, UV rays, and what is called near-infra-red IR. Earth directly reflects part of those rays (±30%) and absorbs the rest. That’s what provides its energy. As any body warmed up to a certain temperature, earth also emits radiance. But because it’s far from being as hot as the sun, this radiance is not visible or UV but what’s called far-infra-red. You know, the one you can see with night vision binoculars. You must know that if there wasn’t any greenhouse effect all this far-infra-red radiance emited by earth would leak back to space, and ground’s temperatures would be ± -18°C (0° F) No need to do great climatology to find this number. It’s only 2 ligns of calculation if you know thermic ray’s physics. But we see that’s not what’s happening on earth. It’s not ± -18°C (0°F). The reason is that this far-infra-red radiancy emited by the earth is strongly absorbed by earth’s gases and is partly reemited towards earth. That creates an additional flux that warms the planet, which is what’s called “greenhouse effect”. And thanks to this geenhouse effect, earth average temperature is not -18°C (0°F) but 14°C (57°F) And you can find that in 5 or 6 calculation ligns. So you see that greenhouse effect is an undeniable phenomenon. No debate on it’s reality. There’s no need of huge climate model to demonstrate greenhouse effect. It’s just physics. Actually, thank god there is greenhouse effect, because It allows us to have an earth temperature around ±14°C (57°F) Rather than ± -18°C (0°F). Avoiding us to live in a ice desert Another famous illustration of greenhouse effect is that -what seems paradoxal- Venus’s surface is on average hotter than Mercury’s, despite Mercury being nearer to the sun. That is because Venus’s atmosphere is composed by 96% of CO2, which creates a huge greenhouse effect That brings us to our 2nd point: 2: CO2 is a greenhouse gas. Yeah, why CO2 and not oxygen for example? What makes a gas a greenhouse gas? As we saw before, to have greenhouse effect you need far-infra-red radiance to be absorbed by the atmosphere. So, without going into details, for a gas to be able to absorb infra-red, it must be composed by – at least 3 ATOMS in its molecule
– or eventually only 2 ATOMS, on the condition that the 2 atoms are DIFFERENT. CO2=3 atoms so greenhouse gas (YES) Oxygen (O2) and Nitrogen (N2)=NO
Both composed by identical atoms Methane (CH4)=YES Argon (Ar)=1 atom so NO Ozone (O3)=3 atoms so YES Yes, Ozone which layer protects us from UV is also a greenhouse gas. And by the way, all the “CFC” gases which destroy the ozone layer are also greenhouse gases. And… water steam (H2O)! Yes 3 atoms.
So YES water steam is a greenhouse gas It’s even one of the strongests. So now you maybe wonder: “Why p***ing us off with CO2 and never talk about water steam?” Really, if I boil some water to make myself some tea, do I contribute to greenhouse gases and global warming? Well, in fact no. There is a reason for that which is important to understand. It’s impossible to durably modify the quantity of water steam in the atmosphere. The reason for that is that water steam is in balance with oceans water. If we artificially try to raise the quantity of water steam in the atmosphere (for example we all make tea and take long hot showers all together) In a few days, oceans would have absorbed all the surplus and the concentration of water steam in the atmosphere would go back to normal. So yes, water steam is one of the most important greenhouse gases but we cannot durably change its concentration in the atmosphere contrary to CO2 that, as we saw, dangerously accumulates. So if we go back to our 3 points we see there’s no doubt on the mechanism of global warming. It’s not even climatology, just physics. And not even super difficult physics. So I hope I convinced you that the reasoning is incontestable. Except… Except that on such serious questions we cannot just be contempted by a qualitative reasoning. Ok, the mechanism is proven, but what does it make in numbers? SHOULD YOU BELIEVE IN GLOBAL WARMING? We saw before that CO2’s concentration in the atmosphere was 280ppm before the industrial revolution Since then, it rose by nearly 50%. This additional CO2 in the atmosphere since the industrial revolution provokes a bigger greenhouse effect than it should naturally be. To quantify this, we’ll translate this as a surplus of radiance due to this additionnal greenhouse effect. First, let’s look at what the sun sends us. If you went just above the atmosphere and faced the sun, face-to-face, you’d get an approximate 1366 W/m2 flux That’s the maximal value, but you should aknowledge 2 things. 1st: No spot on Earth is permanently facing the sun (orientation changes and half of the time is night). So what every m2 of earth averagely receives is only 1/4 of the maximal value 2nd: Earth directly reflects 30% of the radiance. That’s what’s called albedo. In total, if we calculate, earth receives an average sun radiance of 240W/m2 The effect of accumulated CO2 rejected in the atmosphere since the industrial revolution is equivalent to a surplus of radiation of approximately 2W/m2 If we add the other greenhouse gases, the total is approximately 3W/m2. This surplus of radiation is called the “radiative forcing”. A radiative forcing of 3W/m2 is like the sun was radiating us by 243W/m2 instead of 240. Or like if the sun was shining 1% stronger. That doesn’t look like a lot but that is what’s threatening of changing everything. * SMALL DIGRESSION: A classical climato-skeptial argument is that climate change we observe now is not due to human’s activity but to the natural variations of the sun’s power. The power that the sun emits does indeed vary naturally according to cycles. And we can even measure it. So you see the curve here. Behind the average number of 1366W/m2 I gave you before are variations of more or less 0.5W/m2 according to a cycle which lasts 11 years. This is the maximal value, once you divide by 4 and take the albedo of 30%, that makes a difference of more or less 0.1W/m2 on the ground. So the radiative forcing due to sun’s natural cycle is of 0.1W/m2. And we saw that radiative forcing due to greenhouse gases caused by human’s activity since the industrial revolution is 3W/m2. So yeah, there’s no comparison.* SHOULD YOU BELIEVE IN CLIMATE CHANGE? So we saw that greenhouse effect by gases emited by humans since the industrial revolution is equivalent of a radiative forcing of 3W/m2. The question now is: “what impact will it have on the average temperature on earth’s surface?” If you add these 3W/m2 in our simple model, we find that this additionnal greenhouse gas effect provoques a rise of the average temperature on earth’s surface by 1°C (2°F) Doesn’t look like a lot, 1°C (2°F). Except that this is for the actual concentration of greenhouse gases. If we continue to reject them as if nothing happens it will of course rise. And… There’s another factor to aknowledge: it’s water steam. So yes I told you that water steam is the most important greenhouse gas but that we cannot change it’s concentration in the atmosphere Except that there’s one thing that can change its concentration: if you raise the temperature. As I told you, the stability of water steam in the atmosphere is linked to its interaction with oceans. But you maybe know that hot air can contain more humidity than cold air so if the planet warms up, there would be more water steam in the atmosphere. If temperature rises because of greenhouse effect due to CO2 ->Atmosphere will stock more water steam ->which will create more greenhouse effect. ->which will rise global warming. We have here what’s called a “positive feedback” We call it “positive” feedback because the phenomenon reinforces itself, it auto-aggravates. Of course that is not positive for us at all. Other positive feedback like that exist. For example, banquise melting causes to reflect less solar rays ->so absorbs more, ->which aggravates global warming. These positive feedbacks could maybe lead to a “runaway phenomenon”, where global warming feeds itself and earths warms faster. We think that’s what happened on Venus. Thankfully, specialists estimate that it is not very probable to happen to us. What makes us think that is that 100 million years ago, the atmosphere on earth contained 5 to 10 times more CO2 than today and temperatures were probably superior of 5°C (9°F). And the planet coped with it. That means that with positive feedback also exist “negative feedback” (mechanisms that counterbalance the greenhouse effect) For example: clouds. With more water steam could come more clouds ->Which contributes to reject part of solar rays->contributes to moderate global warming. But estimating the exact contribution of these negative feedback is quite hard and the best way to do it is with very detailed models which take into account atmosphere, currents, oceans etc and simulate it. That’s what’s called a GENERAL CIRCULATION MODEL. So yes, with these models are uncertainties, due mainly to the fact that each model gives different credit to each positive and negative feedbacks. So when you simulate a situation with all models, they don’t give the same augmentations of temperature. This here for example is one scenario of emissions and each blue lign is the prediction of a model There are 42 models. All make a different prediction, so there is an uncertainty about the rise of temperatures. That comes from the GIEC, so contrary to what we sometimes hear, their results are totally transparent about having uncertainties of modelisation. But frankly, do you think it changes the message? So we have a phenomenon which is indiscutable in physics. 1. Humans emit CO2
2. CO2 is a greenhouse gas
3 Greenhouse effect warms up the planet The only blurred facts are if, with luck, negative feedback will do a little bit better than what we imagined. Let’s take an analogy: you want to jump from a window at the 6th floor Basic physics is rather clear on what will happen; you are going to fall and crash on the ground. But… But yes you always have uncertainties, because there could be a balcony on the fifth which you would land on… Or you fall on a huge pile of trash which would slow down your fall and you’ll survive. So there are some uncertainties But it’s not safe. So, do you jump? SHOULD YOU BELIEVE IN CLIMATE CHANGE? I hope my message is clear Yes, it is true there are uncertainties on the exact rise of temperature due to all the greenhouse gases we reject in the atmosphere. What you see here are GIEC’s simulations for the scenario in which we do nothing to change it. You see the average curve and the uncertainties linked to the model. So there’s a doubt to know if in 2100 we will have +3°C (5°F) because negative feedback would have been favorable or +5°C (9°F) We’ll probably be in between, but it’s not because there are still uncertainties that we should not do anything. (It was the sense of my analogy with jumping out the window) You know, we often talk about saving the planet but that’s not true, the planet doesn’t give sh*t. The planet will be ok. I told you there already has been periods of Earth where you had 5x more CO2 and +5°C (9°F). And Earth was perfectly fine. By the way, these were rather nice periods as it was in the jurassic (you know, the era of dinosaurs among others) No, Earth is going to be fine. But if climate change we talked about really happens, there is on species that will specifically suffer: Us. That’s it. So, I’m not going to lecture you, I think you know it. We all have to make efforts to try to use less energies, particullary fossil fuels. But it’s not certain that’s sufficient. I think science and technology will also have their role to play in it. and as a science poplarizer that is what I wanted to end on. I think that societies in which we live also have to make collective efforts to encourage scientific reseach that could permit to produce technologies to consume less energies. or produce cleaner energy or, I don’t know, cheaper and more efficients photovoltaic pannels or something around hydrogen or nuclear fusion… But what is sure is that will not be invented by itself. In brief, take the bike, take public transportation But also don’t forget to write to your deputy to tell him to support research in science and technology because it’s also a key to the problem. THANK YOU FOR WATCHING THIS VIDEO As always, don’t hesitate to share, morevover if you have friends who don’t really believe in climate change. As always, you can find me on social networks (facebook, twitter, the best places to get some info about the channel) Those who want can support me on tipeee.com. An infinite thanks for the tipers who support me And you can also find me on my blog called “science étonnante” Thank you. A bientôt.

100 Comments

  1. Espace Broderie said:

    Très bonne explication, maintenant le fait de devoir utiliser des énergies renouvelables au lieu d'énergies fossiles, tout a fait d'accord, mais la création des supports pour récupérer cette énergie renouvelable consomment des energies fossiles, et le temps que ce système de récupération d'ER soit la norme et autonome, ne sera t'il pas trop tard? C'est aussi pour cela que la science doit faire des recherches rapidement.

    August 19, 2019
    Reply
  2. Armand Schutz said:

    Tu ne sais pas de quoi tu parles du parles

    August 19, 2019
    Reply
  3. Laurent Valette said:

    Le plus gros problème de cette terre c'est (bientôt) 8 milliards de ventres affamés.

    August 20, 2019
    Reply
  4. David Bellemare said:

    Y a pas que le CO2. On parle aussi du méthane et autres. Et le réchauffement de l'Arctique fait que le pergelisol ne l'est plus et le méthane qui y était trappé ne l'est plus. Accroissement de l'effet de serre donc.

    August 20, 2019
    Reply
  5. HAL 9000 said:

    Des chiffres, des chiffres et encore des chiffres ! Les chiffres, on leur fait dire ce qu'on veut ! Une belle propagande pour le puissant GIEC !!!

    August 20, 2019
    Reply
  6. Eric Richard said:

    C'est marrant (si on veut): dans les années 70-80 on avait la frousse d'un nouvel âge glaciaire :la température globale de la planète baissait de quelques dixièmes de degrés par an.
    Alors que le CO2, lui, se portait bien!
    Une source intéressante: l'effet du soleil sur le climat (oui, on avait oublié ce gros connard, dans la vidéo …
    http://co2climate.e-monsite.com/pages/le-soleil-joue-un-role-preponderant-sur-les-fluctuations-climatiques.html

    August 20, 2019
    Reply
  7. My Grand Bazar said:

    Très intéressant… Mais le débat n'est pas entre des "climato-sceptiques" et des gens soucieux de l’intérêt général, mais plutôt entre des gens raisonnables et soucieux de l'avenir de leurs enfants et des … appelons les des "new-âges" irrationnels qui manipulent tout pour dire n'importe quoi!
    PS: pour le GIEC, il y a un autre débat: est-ce un véritable conseil de scientifiques ou un outil de propagande de "ceux qui ont la puissance publique" pour manipuler les masses. Cette question, comme toutes les questions publiques, est en oignon… plusieurs couches de sous-débats!

    August 20, 2019
    Reply
  8. kervilou said:

    c'est une connerie pour les bobos de macron !

    August 21, 2019
    Reply
  9. Jean-Christophe Ronnet said:

    Vraiment très pédagogique: bravo pour la vidéo. Je partage complètement la conclusion: il faut que nous (les humains) consommions moins d'énergie. C'est vrai, la science peut probablement nous y aider, mais dans quelle proportion? C'est vrai, les habitudes de vie humaine doivent changer, tant sur nos moyens de performance thermique de nos habitats qui influent directement sur le chauffage et de climatisation; que sur nos habitudes alimentaires occidentales de consommation de viande animale (environ 13,5 litres d'eau par kilo de viande). Tout cela devrait améliorer un peu la situation, mais dans quelle proportion? Il y a un point qui est rarement abordé tellement il est sujet à polémique, c'est notre empreinte écologique sur le reste du règne animal et du règne végétal. La population humaine atteint aujourd'hui près de 9 milliard d'individus et les projections montrent que nous seront près de 11 milliards à la fin de ce siècle. La question n'est pas vraiment de savoir si on pourra nourrir toute cette population (la technique humaine le pourra sans trop de doutes), la question est plutôt de savoir si il ne faut pas entamer une réduction de notre empreinte sur le reste du vivant pour éviter l'hécatombe en cours, celle que l'on appelle la sixième extinction de masse. Repousser cette idée au prétexte que certains excités pourraient s'en emparer pour appliquer un eugénisme sélectif, n'est pas raisonnable: ils le feront de toute façon s'ils prennent le pouvoir et que nous ne faisons rien.

    August 21, 2019
    Reply
  10. Youcef Oussama said:

    Exactly climat formidable

    August 21, 2019
    Reply
  11. Maye said:

    Comment dire ? Vous êtes rafraichissant !

    August 21, 2019
    Reply
  12. ExperiencedGhost said:

    D'autres planètes de notre système solaire ont subi des changements climatiques et sont encore en cours. Ce n'est donc pas la faute des humains.

    August 21, 2019
    Reply
  13. Hilaire HONORIN said:

    >> DEREGLEMENT CLIMATIQUE
    En fonction des intérêts des uns et des autres, cela amène des perturbations en bien ou en mal!

    August 22, 2019
    Reply
  14. zia martin said:

    Merci pour la clarté de cet exposé.moi je crois que malheureusement les dirigeants de la planète ne feront rien…ils sont trop occupé à amasser des dividendes et à se construire des bunkers au cas où….je crois que les organisations locales peuvent peut être retarder l échéance ex certains maires qui décident actuellement d interdire les pesticides à proximité des habitations et qui se mettent hors la loi👍on peut imaginer un maillage de villages ecoresponsables avec peu de conso d énergie fossile autonomes pour l alimentation et beaucoup d arbres plantés….

    August 22, 2019
    Reply
  15. nicole weingartner said:

    donc , dans ce cas , pourquoi ne pas planter des arbres au lieu de déforester la Terre ????

    August 22, 2019
    Reply
  16. JeanRastababoule said:

    global warming is only an excuse for raising new taxes

    August 22, 2019
    Reply
  17. remy soria said:

    Bravo le sophisme……

    August 22, 2019
    Reply
  18. Martin DELATTRE said:

    oh bah oui la planète va surement s'en remettre comme il y a des millions d'années, mais y avait il l'Homme il y a des millions d'années ???? Un moment si on veut voir une montée des eau capable d’engloutir Paris c'est qu'on a envie de faire une vidéo comme ça.

    August 22, 2019
    Reply
  19. Castor et Pollux said:

    Ou débrayer !!!
    Pas d'inquiétude on a des arbres qui vont faire le taf à la place des bûcherons ;

    August 22, 2019
    Reply
  20. François V. said:

    Excellente vidéo pédagogique, dommage de conclure avec une vénération de la science qui nous a mis dans ce pétrain ! Et non, le nucléaire n'est pas une solution car les dchets (et les accidents à venir) sont aussi mauvais pour l'homme que le réchauffement climatique ;o)

    August 22, 2019
    Reply
  21. RV said:

    Attend ! … Je retourne sous la couette et je demande à ma chérie . ..elle va me le confirmer

    August 22, 2019
    Reply
  22. Raffaello Schirinzi said:

    Il ne suffit pas d'étaler son savoir et ses calculs pour avoir raison… "La terre va s'en remettre" : jusqu'à quand ?

    August 23, 2019
    Reply
  23. Je veux Vivre said:

    Sauf que les Climatosceptiques disent que il y a effectivement un réchauffement mais que c’est le réchauffement qui crée l’augmentation de CO2 et non pas l’inverse et dans ce cas tout ton raisonnement est par terre

    August 23, 2019
    Reply
  24. Je veux Vivre said:

    De toute façon tant qu’on parle de réchauffement climatique on ne parle pas de la remise en cause de l’argent et de sa concentration et de la recherche du profit. Ça c’est la vraie cause de toutes les causes. Seul le retour on partage sans argent en production simple du besoin à vivre nous sauvera.

    August 23, 2019
    Reply
  25. Chiquenaude plus said:

    16:26 lol en parler à son député lol soutenir la recherche en sciences et technologies lol… Quelle naïveté…

    August 23, 2019
    Reply
  26. ascrofulut said:

    La recherche ne suffira pas: à chaque fois qu'on a trouvé une innovation elle s'est accompagnée d'une augmentation de production d'énergie . Ex: l'utilisation d'une chaudière à économie d'énergie nous donne les moyens d'avoir u appartement plus grand. La technologie devra s'accompagner d'une action politique de limitation.

    August 23, 2019
    Reply
  27. SONATRACH DZ said:

    Ça vat un moment laisser nous vivre occuper vous plutôt de areva total et les fabricant d arme à oui vous prouver pas aller voir les vrai coupable vous serai plus credible

    August 23, 2019
    Reply
  28. François Linant said:

    Vous dites que le dioxyde de carbone s'accumulent dans l'atmosphère au fur et à mesure que l'homme consomme du pétrole ou du charbon . Je crois plutôt que le dioxyde de carbone trouve un équilibre entre la production et la consommation. Autrement dit si nous consommons toujours autant de pétrole dans 10 ans le taux n'augmentera pas et donc la température se stabilisera.

    August 23, 2019
    Reply
  29. Abracadhabrah said:

    Dommage que le premier graphique soit fallacieux… c'est un sujet important, et mal choisir quel graphique montrer donne des arguments aux climato-sceptiques.

    August 24, 2019
    Reply
  30. Valérie Rondanina said:

    ARRETER AU MAX DE CONSOMMER….RECICLER FRINGUES ELECTROMENAGER TAN PIS D.OCCASE BIEN EMMERDRS LES ENTREPRISES

    August 24, 2019
    Reply
  31. Valérie Rondanina said:

    Qui polluent au tiers monde

    August 24, 2019
    Reply
  32. Valérie Rondanina said:

    Recycler un max…

    August 24, 2019
    Reply
  33. DΛVID JOUΛRISSΣ said:

    Brillant exposé à partager, merci beaucoup; néanmoins il eut été utile de prolonger par une 2ème vidéo exposant les principaux pollueurs (et les sources) parce que même si chaque français avait la meilleure attitude et volonté du monde cela ne changerait strictement rien au vu de notre échelle dans le monde. En réalité ce sont bien les Etats unis la Russie et l'Allemagne les 1ers pollueurs par habitant; et les Etats-unis, la Chine et l'Inde les 1ers pollueurs tout court en prenant compte de la masse d'habitants de ces pays. Cette vidéo serait donc infiniment plus utile en anglais, en chinois, en indie, en allemand et en russe plutôt que 1 million de vues dont 99% par des français… Et enfin, après avoir exposé la "problématique", ses causes et ses auteurs, il faudrait une 3ème vidéo, la plus importante, en terme de "résolutique" à laquelle je veux bien participer si j'y suis invité 😉

    August 24, 2019
    Reply
  34. Robert Fournier said:

    Excellent comme d'habitude. Je passe mon temps à partager cette vidéo à tous mes interlocuteurs qui remettent en doute le changement climatique induit par l'Homme.

    August 24, 2019
    Reply
  35. Gérard Millier said:

    J'ai apprécié la qualité de vos arguments, votre pédagogie, et les articulations de votre discours.
    Cependant vous avez choisi de "manipuler" le graphique historique des concentrations de CO2 en modifiant les échelles et surtout l'origine des ordonnées afin d’exacerber le visuel de la croissance due à la révolution industrielle : vous n’auriez pas du !
    Cela signifie que vous êtes prêt, pour la bonne cause peut-être, à faire un peu de magie pour convaincre les spectateurs, et surtout cela introduit un doute sur quelques affirmations non étayées qui ne reposent que sur la confiance en votre honnêteté intellectuelle. Merci quand même.
    Ce sujet, l'ex réchauffement climatique (rebaptisé changement climatique ?) nécessite ni des croyances ni des partis pris, mais une rigueur factuelle que l'on a du mal à rencontrer.

    August 24, 2019
    Reply
  36. Yves Poulin said:

    La taxe carbone qui permettra aux plus riches de s'en mettre dans les poches (Obama, AlGore. etc)

    August 24, 2019
    Reply
  37. David ILLIGOT said:

    Toutes ses spéculations sur le réchauffement de la Terre me font marrer !
    Les mecs se soucient d'avoir trop chaud,
    …alors que leur principal problème est me mourir étouffé par les déchets plastiques !!

    Mon ami physicien, tu veux être crédible ?
    Calcule la production annuelle de plastique …sur la base de son évolution ces 100 dernières années,
    et tu comprendras que les couverts plastiques, le suremballage alimentaire, les cockpits d'avion, de voiture, etc., les chaussures, les montres, les vêtements tout en plastique …nous tueront avant l'effet de serre !!!

    Mais vois-tu, le plastique c'est rentable, et l'air c'est gratuit (pour le moment)… alors la bien-pensante industrie qui finance tout te dira où un chercheur doit chercher !
    …et toi mon ami physicien, t'y déroge pas !!! Sic…

    August 25, 2019
    Reply
  38. Luxorion said:

    Un scientifique ne "croit" pas en quelque chose mais interprète correctement ou non des faits, des données et en déduit des conclusions puis éventuellement réalise des projections/prédictionsd et vérifie si elles se vérifient ou non. Si non, il corriges ses hypothèses ou cherche d'autres données pour validée sa théorie. Dans le cas du réchauffement climatique, c'est un fait indéniable et indiscutable. Dès lors, la question n'est pas d'y croire ou pas, mais de savoir qu'elle son origine.

    August 25, 2019
    Reply
  39. Darlays James said:

    100% excellent travail !– un peu moins convaincu sur la rétroaction positive en vapeur d'eau excessive sauf en période sans nuage car la couverture nuageuse isole beaucoup du réchauffement direct ? …mais je suis peu callé —

    August 25, 2019
    Reply
  40. art said:

    Merci pour cette vidéo et illustration de certains calculs ou courbes à l'appui. Pourquoi ne pense-t-on jamais à limiter le nombre d'êtres humains sur la surface de la planète ? Un limite qui permettrait un équilibre entre les besoins des humains et ce que le terre peut absorber sans mettre en danger la vie de ces mêmes êtres humains. Je pense que personne n'est prêt à attendre cette idée, je le constate autour de moi et pourtant simple à comprendre mais tellement difficile à mettre en application : notre biologie que la nature a faite sera notre perte ?

    August 25, 2019
    Reply
  41. mimipinçon ETOILES said:

    Et quelle est l'incidence des chemtrails et de la grille des ondes scalaires ?

    August 25, 2019
    Reply
  42. leouistiti69 said:

    L'homme n'a fait que de puiser les combustibles fossiles, ce que font les volcans. Si l'homme n'avait pas puisé ces ressources, les volcans n'auraient t-ils pas pris le relai?

    August 26, 2019
    Reply
  43. leouistiti69 said:

    Si c'est un problème humain que les politiques cessent de prôner la croissance !

    August 26, 2019
    Reply
  44. Louise Coinon said:

    Super vidéo. J'aime beaucoup ta chaîne, tes vidéos sont rythmées et tu es un très bonne orateur

    August 26, 2019
    Reply
  45. Hagen de Merac said:

    Est ce que la fin de l'âge glaciaire est dû aux hommes préhistorique et leurs feux de bois ? Est ce que la mini période glaciaire qui a permit les glaces de l'arctique de se former est due au surplus de O2 dans l'atmosphère ? Est que les dinosaures ont permis la glaciation de l'antarctique autrefois florissant ? Est ce la fonte des glaces qui a fait couler le titanic alors que cet année 1912 était particulièrement froide ?

    Eh oui , seul le soleil est responsable de la température sur terre. Nous n'avons qu'une infime incidence sur la température globale et nous n'avons qu'a subir.

    August 26, 2019
    Reply
  46. nono w said:

    C'est toujours la même chose, même histoire que pour la pauvreté dans le monde, pendant que certains se gardent bonne conscience en donnant de l'argent, d'autres se disent que celui qui réclame est un voleur, ou un fainéant, toujours pour la même bonne conscience. Que le voleur soit réel ou pas, derrière tout cela, il est une vérité que l'on ne peut renier:c'est une bonne partie de l'humanité qui reste(ra) pauvre, au détriment des autres, et ce même dans nos pays. Pour le climat, ou l'environnement, c'est exactement la même chose !!! Réchauffement, changement climatique du à l'homme ou pas, il y a une vérité fondamentale derrière tout cela, c'est que nous vivons pour la plupart en polluant, détruisant, salissant, sans nous soucier particulièrement des conséquences de nos actes. L'humain est capable du meilleur, comme du pire et tout le monde le sait, ça a toujours été le cas. L'Histoire a aussi souvent montré que, quelque soit le sujet, nous savons comment faire l'autruche, jusqu'à ce que qq chose de grave nous rappelle à l'ordre. Alors, si au travers de tout ce "ramdam" médiatique ou non, ces campagnes d'informations, de désinformations, pour un "clan" ou l'autre, nous apprenons à mieux vivre, plus sainement, à respecter la planète, sa faune, sa flore, les autres personnes pour ce qu'elles sont, alors qq part, nous aurons gagné. Et surtout notre appellation "d'humain", parce que là, franchement, je ne trouve pas que ce soit le cas.

    August 26, 2019
    Reply
  47. Stéphanie Zichy said:

    Merci pour cette vulgarisation très intéressante ! que j'ai visionnée à cause du paradoxe entre le dogme " Faut-il ou ne faut pas CROIRE ?" et l'intitulé "Science étonnante " . certes un titre est toujours un résumé qui ne donne pas de nuance (mais de plus en plus d'internautes s'en contentent pour donner leur avis et parfois créer la polémique et le Buzz..voir la désinformation … "infobésité "oblige.)

    je me suis donc dit "prudence " surtout que la suggestion suivait le visionnage d'un documentaire sur la formation très rapide de trous/ lacs circulaires source d'échappement de gaz (principalement à effet de serre) et probablement lié à la fonte des glaces souterraines du Pergelisol (je ne savais pas que permafrost est le terme anglais !) bref on est en plein dans la boucle de rétroaction positive que vous décrivez… surtout si l'industrie n'est pas loin pour exploiter ce gaz naturel qui s'échappe !

    Certes j'imagine que vous êtes tenu à un format de moins de 20 minutes mais cela m'a semblé un peu rapide de déduire que si la concentration en CO2 suit une croissance exponentielle depuis 1850 c'est qu'elle est due à l'homme. En fait la révolution industrielle, ne concernait qu'une petite part de l'humanité à ses début. Certes l'exploitation des colonies et les progrès de la médecine qui l'ont accompagné ont constitué une nouvelle boucle de rétroaction en augmentant la population de 1.3 Milliards en 1850 à près de 8 Milliards aujourd'hui.
    J'ai bien une réticence à la vision malthusienne, mais il faut être lucide la démographie est un facteur qui joue sur la gravité des phénomène de dérèglement climatique et autre phénomène naturels signalant une destruction des écosystèmes, de la biodiversité, des ressources en métaux rares, de l'acidification des océans etc…..

    Pour revenir à la question de la croyance, je me demande si ellet n'est pas dans la "superstition" que si c'est l'homme qui a provoqué cette accélération , les choix humains pourront infléchir la courbe … donc OUI je crois qu'il faut changer d'alimentation, de moyen de transports, et cesser de croire qu'il est un droit ni même une permission d'acheter tout, tout le temps et tant que je veux…
    Je pense qu'il vaut mieux être un roseau pensant qui plie sous le vent et faire le pari que Oui on peut changer (modérément, humainement) les choses, mais malheureusement le constat reste que les systèmes économiques et politiques crées par l'homme continuent de se comporter comme le Chêne puissant (pour poursuivre dans l'image pascalienne… ) se lamentant du ralentissement de la croissance économique !

    Alors peut-être la science permettra de donner aux chênes la souplesse des roseaux mais avec quelles conséquences sur le reste de l'environnement ?

    En tout cas merci pour votre chaîne (je ne sais pas si toujours active

    Ecrit le 27 août 2019 quasi 5 ans après la COP 21 à Paris. La situation est pire et malgré les accords et les marches pour le climat on n'a pas changer nos comportements prédateurs de l'environnement bien au delà de nos besoins ! mais gardons espoir et humilité la vie et la science n'ont pas fini de nous étonner sur leur capacité de résilience

    August 27, 2019
    Reply
  48. Janus Aucun said:

    Si avec 947 millions de véhicules à moteur qui chauffent l'atmosphère en circulant autour du monde l'on n'arrive toujours pas au réchauffement tant espère de la planète, c'est vraiment désespérant. Peut-être qu'en doublant leur nombre, qui sait ?

    August 27, 2019
    Reply
  49. Carlos Bonjour said:

    Le CO2 c'est pas ce que respire les plantes qui nous le restitue par l'oxygène? Certains scientifiques parlent d'un nouveau continent vert!

    August 27, 2019
    Reply
  50. Francois Pincemin said:

    «La question est de savoir comment le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) détermine qu’une augmentation du CO2 atmosphérique entraîne une augmentation de la température mondiale. La réponse est qu’ils ont supposé que c’était le cas et l’ont confirmé en augmentant les niveaux de CO2 dans leurs modèles climatiques informatiques et la température a augmenté. La science ne doit pas tenir compte du fait qu’ils ont écrit le code informatique qui disait à l’ordinateur d’augmenter la température avec une augmentation du CO2. La science doit se demander si cette séquence est confirmée par des preuves empiriques. Certains scientifiques l’ont fait et ont constaté que les données empiriques montraient que ce n’était pas vrai. Pourquoi n’est-ce pas au centre de tout le débat sur le réchauffement climatique anthropique ?» – Tim Ball, (source) ancien professeur au Département de géographie de l’Université de Winnipeg.

    August 27, 2019
    Reply
  51. Koneg ! said:

    Alors attention sur la contenance du message à la fin.

    Certes, il ne faut pas inhiber les efforts individuels qui contribuent à l'effort collectif pour diminuer le réchauffement climatique.
    Mais il faut bien se rendre compte que le monde actuel n'est pas si simple, que les lobbies sont capables de créer et surtout de LIMITER la demande, y compris en matière d'énergie et de pollution (je pense notamment au plastique, à l'automobile etc…). Toi qui est un scientifique, tu devrais savoir que les voitures à l'hydrolique, sans obligatoirement une eau très propre, ça existe depuis plus d'un siècle.

    Donc, beaucoup de gaz à effet de serre et de pollution sont liés à des industries et à des enjeux politiques. Nous, peuple, n'avons qu'une action très limitée, il faut en avoir également conscience, et ne pas diffuser un message qui sous-entendrait "c'est de notre faute". Non. Non, ce n'est pas de ma faute. En partie, mais essentiellement pas.

    August 28, 2019
    Reply
  52. Ble Cha said:

    en gros on augmente le chauffage

    August 28, 2019
    Reply
  53. Enzo Alexandre said:

    Cette vidéo est excellente, elle permet de comprendre le phénomène du réchauffement climatique d'un point de vue scientifique que tout le monde peut comprendre, excellent travail et bravo !
    Bonne continuation 😉

    August 29, 2019
    Reply
  54. Diamond Tiara said:

    Vidéos en anglais : Youtube traduit titre et description en Français. Alors que je lui ai rien demandé et ça raconte n'importe quoi.

    Vidéos en français : Youtube translates the title and description in Englis… I mean, come on, are you kidding me?

    August 29, 2019
    Reply
  55. Eliza Love said:

    Salut, c’est bien posé.

    Mais, je voudrais savoir les effets de la pollution industrielle sur les sources d’eau et sur la santé des hommes et des animaux ? Et les cochonneries des mégots dans l’eau peuvent-ils être traités et si oui comment ? Est-ce que des labos travaillent à ce genre de dépollution car l’eau 100% potable riche en oxygène vient à manquer.

    Stop pollution des eaux par les industries du tabac !

    August 29, 2019
    Reply
  56. Lutherie amateur said:

    Que penser de ce qui est développé dans cette série d'article, et qui ne va pas dans le sens du GIEC:
    http://www.science-climat-energie.be/2019/06/13/la-croissance-du-co2-dans-latmosphere-est-elle-exclusivement-anthropique-carbone-14-et-effet-suess-1-2/
    Je n'ai pas le niveau pour analyser ce qui est dit.

    August 29, 2019
    Reply
  57. Numerik64 Biarritz said:

    moi le scientifique! lol

    August 29, 2019
    Reply
  58. so real said:

    On vit un tout petit moment sur l échelle de la terre, si on s auto détruit, la terre continuera à vivre, comme après une grippe 🌏, il y a eu une vie avant l homme, il y aura une vie après…

    August 29, 2019
    Reply
  59. Jean Talutreizepouce said:

    https://www.youtube.com/watch?v=zBLTDscToOo

    August 30, 2019
    Reply
  60. R Thierry said:

    Les sous-titres , super idée, ce gars est génial 👍

    August 30, 2019
    Reply
  61. Pierre Fraisse said:

    En Physique on nous apprend à regarder les variables conséquentes (vapeur d'eau) et à ne pas se focaliser sur les mineures (part du co² humain). L’augmentation du Co² du relargage des océans réchauffés/ L'augmentation du Co² humain ?.

    August 30, 2019
    Reply
  62. Hamid Seles said:

    Et au père noel

    August 30, 2019
    Reply
  63. balou romain said:

    Si il faut rien faire

    August 31, 2019
    Reply
  64. Bob Personne said:

    les émissions anthropiques co2 proviennent de l'utilisation des combustibles fossiles .
    mais on arrete pas de dire qu'il ni aura bientot plus de ces combustibles fossiles a exploiter sur la planète . le problème va se règler de lui mème quant humanité n'aura plus rien a bruler !

    August 31, 2019
    Reply
  65. Marc Billa said:

    L'approche n'est pas suffisante, vous parlez des cycles de Milankovitch dans une autre vidéo, et là vous ne parlez que du cycle solaire de 11 ans. Alors qu'il y a des interactions des cycles solaires courts (Vries), longs, et de l'interaction des rayons cosmiques sur les nuages. Voir le site www.lescrises les dossiers, vidéos du Danois Svensmark; de l'étude CLOUD faite par le CNES qui confirme l'interaction des rayons cosmiques sur la genèse des nuages. Vous auriez du compléter cette vidéo!!!

    August 31, 2019
    Reply
  66. salvas 1964 said:

    donc !!! les épandages de produit chimiques que les avion ejecte serve à diminuer l'effet se serre. mais développe des nouveau cancer.

    August 31, 2019
    Reply
  67. EOSPHOROS Ü said:

    Merci pour cette vidéo très instructive et pleine de bon sens ! Aussi concernant les efforts collectif pour lutter contre le gaz à effet de serre, la pollution, je trouve un peu léger et hypocrite de demander et faire culpabiliser seulement les citoyens en leur demandant de faire des efforts pour moins consommer d'énergie fossile ect… alors que pendants que les citoyens prennent de + en + conscience du problème et font de leur mieux pour moins polluer, les grosses entreprise international continue sans aucun scrupule de polluer en masse et de + en + pour s'enrichir égoïstement ! par exemple pendant qu'on prend les transport en commun pour moins utiliser nos voiture …ect, on nous balance des dizaines d'avion en + dans le trafic chaque années !!! & quand on sait qu'un seul de ses gros avions en gros pollue à lui seul sur une année encore + que tous les automobilistes français réunis !!! C'est se foutre de nous !!! Perso je pense que si on prend pas le taureau par les cornes , pour régler le problème , on ne feras que pisser dans un violon !!!

    September 1, 2019
    Reply
  68. E Mort said:

    "Le CO2 s'accumule dangereusement"… euh… en quoi est-ce dangereux? Vraiment dangereux?

    September 1, 2019
    Reply
  69. E Mort said:

    Votre tableau en 3 points (de même que la première courbe)… semble indiquer que le CO2 ne viendrait que de l'activité humaine… c'est fort malhonnête.

    September 1, 2019
    Reply
  70. Philippe Lefelle said:

    Ce serait possible de refaire la vidéo en parlant moins vite..

    September 1, 2019
    Reply
  71. chatnel numéro 5 said:

    deja faire des voitures plus legeres et modulables 1,2 tonne pour 80kg de bidoche sur 30km c est une aberation

    September 1, 2019
    Reply
  72. Julien Robin said:

    Quelques années plus tard, toujours excellent. Surtout les messages de la fin : monter sur mon vélo ça va pas changer le monde, OK faut qu'on le fasse tous, mais faut des changements collectifs et industriels, plutot que de se contenter d'une liberté individuelle de participer le moins possible à l'agravation d'un problème qui, individuellement, nous échappe quoi qu'il arrive.

    September 1, 2019
    Reply
  73. Michèle Boireau said:

    Cet été 2019 a été l'été le plus froid et le plus pluvieux pour les Moscovites , le plus chaud et le plus sec pour les Français . Tout est relatif .

    September 2, 2019
    Reply
  74. JAM KAN said:

    Faut-il réchauffer la croyance pour un meilleur climat ?

    September 2, 2019
    Reply
  75. Marie-José Mursch said:

    Explication très claire , si nos politiques n'avaient pas séché les cours de physique , on n'en serait pas là , et il y aurait des crédits pour la recherche !!!

    September 3, 2019
    Reply
  76. Vercingétorix : said:

    Vive la Science , un poète aussi avait dit que la terre continuerait sa course dans l'espace , après le passage de l'homme , si nous voulons ne pas disparaître comme les dinosaures , il est temps de nous réveiller . Nous devons retrouver un monde qui pense à l'humain , avant de penser aux financiers . Le monde que propose l'UPR ;

    September 3, 2019
    Reply
  77. Sylvie Beal said:

    Et l'obscurcissement du ciel à cause des épandages fait par les avions qui créent une chape nuageuse sous laquelle on étouffe ?

    September 4, 2019
    Reply
  78. Gsm Smartphone said:

    Bonjour, merci pour vos émissions et votre capacité à vulgariser La Science. Amicalement, VA

    September 4, 2019
    Reply
  79. Girondins Fan's33 said:

    Et quand il y a des périodes froides (excepté l'hiver bien sûr), ça parle de « dérèglement climatique »…. On nous prend vraiment pour des cons.

    September 4, 2019
    Reply
  80. Ghoudurix Idhefix said:

    Ça va bouillir ! avec Zappy Max. Rappel pour les anciens.

    September 5, 2019
    Reply
  81. Angelic Eon said:

    Super explication. C'est un plaisir d'écouter quelqu'un de sérieux 😊

    September 5, 2019
    Reply
  82. Olivier Lahaye said:

    Très bel exposé… Sauf que…
    Dommage que vous confondiez composition de l'air (atmosphère sèche qui n'existe que pour les calculs) et composition de l'atmosphère (air + vapeur d'eau), car cette dernière représente 1 à 5% (10000 à 50000ppm) (et dommage que vous n'abordiez pas ces valeurs quand vous parlez de la vapeur d'eau)
    Dommage que vous ne parliez pas du dégazage des océans (plus l'eau chauffe moins elle stock de CO2)
    Dommage qu'on ai pas de comparaison entre le volume rejeté par l'activité humaine et le volume rejeté par le dégazage des océans par ° d'augmentation de la température
    Dommage que pour les valeur de température, on garde les capteurs qui ont changé d'environnement (près de 40%). Certains étaient en campagne et se retrouvent entouré de villes. Comment espérer tenter de faire des modèles à partir de mesure en partie invalides? (exemple à Paris, les relevés à l'observatoire sont faussé car les rues qui étaient pavées sont maintenant groudronnées et ça donne directement 2°C de plus. Une cartographie des températures parisiennes en été le prouve, les endroits les plus frais sont de couleur claire).
    Dommage qu'on ne parle que des énergies fossiles sans parler de la déforestation et de la destruction du plancton par pollution. Que représente 100Km2 de deforestation en terme de consommation d'énergie fossile?)

    Malheureusement, l'écologie aujourd'hui n'est dirigée qu'exclusivement par le business (et rien d'autre). En effet, si ce n'était pas le cas, cela fait belle lurette que des plateforme de recyclage se seraient attelées aux continents de déchets flottants dans les océans. Aujourd'hui PERSONNE ne peut évaluer la contribution réelle des énergies fossiles dans l'augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère. En effet, dans cette augmentation se trouve également le dégazage des océans, les déforestations massives (donc mons de CO2 est absorbé), le plancton qui dépéri par la pollution, …. Ainsi, le problème du CO2 n'est peut être pas principalement dans les énergies fossiles vu qu'on a aucune idée de la dégradation du recyclage du CO2 par le plancton pollué et la déforestation, malheureusement, c'est sur ce seul critère du CO2 (et uniquement dans celui produit par les énergies fossiles) qu'on travaille et c'est un vrais problèmeème.
    Mais comme je l'ai dit, l'écologie n'existe pas, c'est juste un argument pour énormes marché (éoliennes, panneaux solaires, batteries, …) et surtout pour les états qui, avec la taxe carbone peuvent gérer la guerre économique avec les états 'pauvres' tout en récupérant une enveloppe de taxes locales au pays.
    Si la vraie écologie existait, on aurait pas des états comme l'Allemagne qui crée 27 centrales à lignite non catalysée et détruisant d'énormes écosystèmes (mines à ciel ouvert)
    Si la vraie écologie existait, on passerait pas du diesel à l'essence qui émet plus de CO2 ET PLUS de particules fines vu que ce qui les crée c'est le turbo et que les moteurs essence n'étaient pas équipés de FAP jusqu'en 2018.
    Quid de l'impact des vols commerciaux (condensation en cristaux de glace qui augmente l'albedo versus émission de CO2 et particules fines)? Jamais abordé car il y a du business derrière.
    Quid de l'impact des volcans sur le climat et sur la courbe CO2. L'as t'on quantifié? Aucun intérêt car aucun revenu en perspective.
    Quand on voit que notre ex ministre de l'écologie est propriétaire d'une société que fait des gels douches à base d'hydrocarbures, on voit la confiance qu'on peut apporter à ses discours.

    Pour autant, faut il ne rien faire. BIENSURE QUE NON! Il y a tellement de choses qui pourrait être faite pour aider notre planète à digérer sa surpopulation humaine..
    – Remplacer le bitume/goudron des routes et trottoirs par des pavés ou ciment (gain directe: 2°C; prouvé sur Paris) (bonus: plus besoin de dos d'ânes ou gendarmes couchés pour réguler la vitesse)
    – Maintenant que l'isolation est performante, utiliser des toitures de couleurs claires sur les nouveaux bâtiments (moins chaud = moins besoin de clim)
    – Améliorer et standardiser le recyclage. D'une ville à l'autre on sait ou pas recycler le polystyrène par exemple.
    – Eduquer les gens. Combien de cloppes et canettes jetées par la fenêtre (meme en pleine canicule!) (on ne se focalise que sur les sac plastiques et les pots de yogourt, mais ce ne sont pas eux qui jonchent les bords des routes)
    – Eviter de trop consommer des produits hors saison (qu'on fait pousser sous serre en les gazant au CO2) ou importés de pays lointains.

    Ensuite, il faut s'activer sur la recherche:
    – Améliorer les processus de recyclage
    – Trouver un moyen rentable de recycler les continents de déchets qui flottent à la surface des océans afin que le plancton qui recycle le CO2 ne meurt pas!
    – Trouver un moyen de fabriquer proprement des batteries propres car l'extraction de lithium est une catastrophe écologique.
    – Améliorer l'exploitation et l'utilisation des énergies quelqu'elles soient (les nouvelles et celles existante, même fossiles) à partir du moment où elles sont rentables écologiquement.

    Bref, tant de choses à faire, mais dont personne ne parle car ça ne fait pas le buzz et ça ne rapporte pas…

    September 5, 2019
    Reply
  83. roxanne legrand said:

    extinction.rebellion.qc

    September 5, 2019
    Reply
  84. roxanne legrand said:

    Physiologie végétale et gestion climatique

    September 5, 2019
    Reply
  85. Sponem spoonfilms editor said:

    Le CO2, qui est de plus le gaz de la Vie , l'aliment des

    végétaux , ne peut en aucun cas être un paramètre important des variations

    climatiques !

    Il faut vraiment être très crédule, ou ne rien connaître en physique pour croire une telle ânerie !

    Le flux de CO2 « anthropique » vers l'atmosphère, même en supposant

    que toute l'énergie consommée par l'homme soit issue de combustibles

    représenterait bien moins que 1 % des flux naturels, c’est négligeable !

    Il n'y a pas un "Stock" de CO2 dans un réservoir qui est l'atmosphère !

    La Terre est homéostasée et de nombreux systèmes bouclés participent à cette homéostasie

    contrôlant flux entrants comme flux sortants.

    D’ailleurs les océans représentent un « réservoir » bien plus vaste

    et contenant 40 fois plus de CO2 que l’atmosphère.

    Le CO2 atmosphérique participe à un cycle :

    Si les apports augmentent de 0,5 % , les parties du cycle qui exportent du CO2 vont

    s'adapter , et , au bout de quelques décennies (durée de vie du CO2 d’une dizaine d’années) le flux correspondant aura augmenté de 0,5% .

    Sans autres facteurs, le régime permanent est alors atteint.

    Le cycle tourne 0,5 % plus vite, point barre.

    Cela en régime permanent ! Sans autres causes de variations !

    Évidemment, durant le régime transitoire, la concentration en CO2 va

    augmenter quelque peu, puis revenir et se stabiliser à des valeurs proches des

    valeurs antérieures.

    .

    Sauf si , bien sûr , d'autres causes le font croître , comme, par exemple, l'augmentation de température des océans !

    Mais attention ! Température qui peut varier , sous des phénomènes qui n’ont rien à voir avec l’Homme,… … varier, c'est à dire augmenter ou diminuer.

    Ces causes (rayons cosmiques, activité solaire, paramètres orbitaux, déplacement du pôle magnétique,

    etc.) peuvent faire varier « le climat global » et/ou modifier les climats locaux sans même qu’il y ait de « variation globale moyenne ».

    .

    La solubilité du CO2 dans l’eau diminuant avec l’accroissement de la température, une élévation de température moyenne des océans est toujours suivie d’une période de dégazage du CO2 dont l’augmentation dans l’atmosphère est beaucoup plus une conséquence qu’une cause d’un quelconque

    réchauffement !

    De plus, le CO2 ne peut pas être responsable d’un réchauffement climatique, pour

    une autre raison , totalement indépendante de la précédente.

    Il n'absorbe et ne réémet dans l'infrarouge que sur deux raies , il ne peut donc absorber et réémettre* vers la Terre que ce que la Terre émet dans ces deux

    raies …. à comparer à tout ce qu’elle réémet dans tout le spectre infra-rouge ! Soit quasiment rien !
    (* ce qu'il ne fait même pas pour d'autres raisons.)

    Dès qu'il y un peu de CO2 , hop ! cela suffit à renvoyer tout ce que la terre réémet sur ces deux raies ! Ensuite l'effet de serre CO2 est "saturé" , même si la concentration de CO2 croît !

    Il ne peut pas renvoyer à la Terre plus qu’elle n’en émet sur ces deux raies !

    Or, il se trouve que nous sommes quasiment arrivés à ce niveau de concentration pour laquelle l' effet de serre du CO2 est saturé (ne peut plus augmenter).

    L'effet de serre ça fonctionne avec un SOLIDE (transparent au rayonnement

    incident) comme une vitre en verre qui absorbe et réémet dans une large bande

    de l'infra rouge.

    Un solide a un spectre de bande, un gaz un spectre de raies, qui plus est "très fines" à

    basse température.

    Une serre ça se construit avec une vitre.

    Une vitre c’est un solide (spectre de

    bande), le CO2 c’est un gaz (spectre de deux raies).

    .

    Alors oui, il y a des variations climatiques, mais elles ont de vraies causes,

    et pas une cause fantasmée, et ces causes véritables n’ont rien à voir avec l’Homme.

    Ce léger accroissement de CO2 dans l’atmosphère, est d’ailleurs bénéfique à la

    planète qui, malgré les incendies et les déforestations, est en train de reverdir.

    Une concentration un peu plus élevée en CO2 est favorable aux plantes qui s’en nourrissent

    et qui de plus on besoin de moins d’eau pour « photo-synthétiser » .

    Il a été constaté que les rendements agricoles augmentent ce qui est favorable pour nourrir l’Humanité.

    .
    Claude Sponem, prof de physique.

    .

    September 6, 2019
    Reply
  86. rez kallah rachid said:

    Merci !!!!

    September 6, 2019
    Reply
  87. jujulepew said:

    Tu as oublié de parler que l' Europe et l' Afrique sont plus verts que jamais actuellement.
    Apparament, la planète pousse plus d' arbres, onsommateurs de CO2 lorsque la [CO2] augmente.
    Aussi, prospérite des peuples directement lié au CO2 élevé, alors que pendant les "dark age", maldies, famines, malnutrition, la [CO2] etait basse.
    allez, je vous laisse penser à ça

    September 7, 2019
    Reply
  88. Gerard Grandjean said:

    Bonne vidéo mais j'ai une petite question, avant le début de l'augmentation du co² dans l'atmosphère de 280 ppm à 400 ppm combien y avait il d'habitants sur la planète? Je pense moins d'un milliard, maintenant il y en a plus de sept milliards donc toutes ces personnes respirent et rejettent également du co² il n'y a donc pas que l'industrie, en plus l'élevage intensif d’animaux pour nourrir tout ce monde produit également du co² et du méthane en grandes quantités, qui plus est chaque humain produit en permanence de la chaleur, environ 100 W/h, quelle quantité de chaleur produisent les animaux d'élevage? Le tout mis bout à bout pourrait il influer le climat? Si quelqu'un a une réponse…

    September 8, 2019
    Reply
  89. Metapuff1 said:

    Oh yeah, the Weinberg vol I on the shelf. Classic

    September 8, 2019
    Reply
  90. Pierre Louis said:

    très intéressant et précis ,de la physique bien expliquée ,une mise à jour serait intéressante

    September 9, 2019
    Reply
  91. Philippe DEKONINCK said:

    Ce type est un pédagogue exceptionnel. Abonnez vous !!!

    September 9, 2019
    Reply
  92. John Krantz said:

    Alors bien, si la Science s'en occupe nous sommes tous sauvés!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Eureka!

    September 9, 2019
    Reply
  93. Henri Faure said:

    La démonstration est séduisante, trop séduisante et l'auteur semble très sûr de lui. Cependant, les modélisations mathématiques sont toujours fausses, surtout lorsqu'on extrapole sur de périodes aussi longues.
    Mais il y a pire, en effet ce monsieur ne met à aucun moment en relation les courbes de concentration atmosphérique en CO2 avec les températures relevées, or sans cette donnée essentielle, son beau raisonnement se dégonfle comme une baudruche. Si je suis sa logique implacable, nous aurions du assister à un accroissement notable des températures à partir de 1850 et aucune chiffre ne corrobore cette thèse. D'autre part, s'il est vrai que cette révolution industrielle a commencé vers 1850, les industries à cette époque étaient fort peu nombreuses et peu actives, et surtout si l'on regarde leur répartition – non seulement au niveau des pays occidentaux – mais à l'échelle du globe. Il est donc surprenant que l'on ait assisté à une décollement des courbes de température et de CO2 à ce moment précis
    De plus ce monsieur nous dit que l'on a pu connaitre les taux de CO2 dans l'air grâce au gaz emprisonné dans la glace des banquises, mais il ne nous dit pas que le CO2 est un gaz extrèmement diffusible. Emprisonnez du CO2 dans un ballon, sa pression partielle décroîtra très rapidement. Des mesures de CO2 dans la glace sont donc automatiquement entachées d'erreurs d'autant plus grandes que l'on remonte dans le temps.

    September 9, 2019
    Reply
  94. bernard arbona said:

    Le réchauffement a été créé de ce temps par le mal 
    En le gouvernement mondiale

    September 10, 2019
    Reply
  95. Bruno sah-vid said:

    Je suis de ceux depuis 20 ans qui disent que le slogan " sauver la planète " est une ineptie. ; la planète étant un " caillou " dans l'espace avec une sphère multicouches surchauffée à l'intérieur. Au delà du réchauffement dû à la civilisation moderne via la combustion des énergies fossiles, il y a toutes les pollutions qui conduisent au déséquilibre et à la destruction des écosystèmes de la … Biosphère (les couches complexes et interdépendantes de vies sur le caillou, comme la peau d'orange sur celle-ci ; les couches de la sphère interne en fusion participant aussi à la vie, volcans & cheminées hydrothermales océaniques pour exemples) ; donc s'il y a quelques choses à sauver, c'est la biosphère, c'est à dire son intégrité biologique et climatique. On ne défend pas une cause en usant et abusant de raccourcis intellectuels et sémantique ; il faut être le plus exact, précis et clair possible.
    Pour le reste, cela complète parfaitement ma toile argumentaire déjà bien solide, à base de formations initiales (énergétique, biochimie) de culture (ouvrages concernés) et de réflexions personnelles (rationnelles & synthétiques) sur le sujet.

    September 11, 2019
    Reply
  96. ozzyfr said:

    C’est clair avec 4,5 milliards d’années la terre en a vu d’autres, une fois l’espèce humaine disparue elle ne mettra pas 1000 ans avant de revenir sauvage et faire disparaître la moindre de nos traces, à part nos déchets nucléaires… Le message écologique du « nous n’avons qu’une terre » ne tiens pas, tout le monde s’en moque dans ce monde de chacun pour soit. Le problème c’est ce que nous faisons à nos propres enfants et générations futures… je ne comprends vraiment pas les gens qui ne croient pas au réchauffement climatique, encore moins ceux qui ont des enfants, c’est comme leur dire tu vas vivre dans un monde de merde mais je m’en fout c’est ton problème.

    September 11, 2019
    Reply
  97. Napoléon Protègenosfrontieres said:

    Je ne suis pas climatosceptique mais plutôt politico-fosseseptique

    September 11, 2019
    Reply
  98. Dany Lemieux said:

    La question est plus ,pourquoi croyons nous pas au réchauffement climatique ??? POURQUOI ????Ceux qui profite de l'exploitation humain ne pourrais plus le faire ,malheureusement !!! Cela signifierait la fin de la surconsommation mondiale…

    September 11, 2019
    Reply
  99. Franck Leliepvre said:

    Suite à votre vidéo très instructive j’ai cette petite réflexion sur mon quotidien. Je vis en région parisienne et je ne prend plus du tout les transports en commun. Pour moi ils sont déshumanisant et on ne peut pas en construire partout et ça coûte extrêmement cher quand on considère que le prix du billet correspond au quart du coût réel. On attend beaucoup aussi, sur les quais, pas comme en vélo ou voiture dispo de suite. Et donc, a-t-on étudier l’impact sur l’environnement et la santé humaine de tous ces transports en commun urbain ? Qu’est-ce qui me garantit que c’est effectivement moins polluant et moins émetteur enCO2 que l’automobile en calculant depuis le début avec la construction des voies puis l’exploitation des rames ? Que deviennent les bus qui sont renouvelés à un rythme effrénés pour de soi-disant gains énergétiques et environnementaux ? Un business malsain s’est probablement créé autour des choix des collectivités très mal conseillées et surtout très dépensières des deniers public. En attendant, je perçoit les transports en commun comme un transport de masse (non loin des wagons à bestiaux), l’élite se gardant bien de montrer l’exemple. Il n’y a qu’à voir lors des pics de pollution la quantité de véhicules thermiques élégants qui sont autorisés à circuler et puis le temps c’est de l’argent non ? Et justement les Transports en commun ne sont ni assez ponctuels ni assez rapide. La voiture c’est la liberté et un confort certain. C’est pour ma part un temps de trajet divisé par deux autour de paris, et cela vaut aussi pour le vélo pour des distances inférieures à 10km. Je pense aussi que si les gens étaient plus courageux ils s’imposeraient pas ses pratiques de mobilité, pire que des bêtes, pour aller gagner leur pain quotidien. Mais qui sait si dans les années à venir nous auront encore besoin d’autant de mobilité pour nos villes ? Tous ces transports urbains ne sont-ils pas déjà condamnés à nouveau comme le furent les premiers tramways parisiens ? J’ai focalisé injustement sur les transports et on pourrait élargir le sujet sur les guerres entre lobbys des énergies dites renouvelables d’une part et du nucléaire d’autre part (pour les gros espoirs fondés sur la fusion).

    September 12, 2019
    Reply
  100. Christian Dubois said:

    Comment transformer 100ppm de co2 l'un des plus mauvais gaz à effet de serre en une augmentation de 30% et avec une pirouette pour occulter la vapeur d'eau le meilleur gaz à effet de serre present parfois de plusieurs % dans l'atmosphere sans parler des ravages des polluants pesticides et autres poisons ni du doublement de la population mondiale en qq en decennies il est fort ce petit gars beau bon chic bon genre ,air intelligent tout ce qu'il dit ne peut qu'être vrai ce n'est pas de l'information mais plutôt de la séduction avec pour ceux qui croient à son discours peut être juste que je ne remet même pas en question pour les rageurs leur donne l'impression d'être aussi intelligent que lui

    September 12, 2019
    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *